Mieux comprendre les biais en recherche et pistes de solution pour rendre les recherches plus inclusives

📅 Quand6 décembre 2021, de 12h à 13h15 sur Zoom

✔️ Inscription obligatoire :

 https://ulaval.zoom.us/meeting/register/u5ApdO6urzsiGdTTYohJr4NU_XSGm27W38-V

Invitées : 

Corinne Béguerie

Doctorante en relations industrielles (Université Laval), chargée de projet pour le chantier d’avenir maîtrise sur mesure en équité, diversité, inclusion, auxiliaire de recherche à l’Institut Équité, diversité inclusion, intersectionnalité et fondatrice d’Interculturel Services-Conseils.

Sophie Brière

Professeure titulaire à la Faculté des sciences de l’administration (Université Laval) et directrice de l’Institut Équité, diversité inclusion, intersectionnalité.

📚 Résumé : 

Souhaitez-vous rendre vos recherches plus inclusives? Avez-vous déjà rencontré des défis en tentant de rendre vos recherches plus inclusives (durant le recrutement, l’analyse, etc.)? Aimeriez-vous améliorer vos pratiques pour réaliser des recherches plus inclusives? Si oui, ce midi méthodologique sadresse à vous! Deux invitées aborderont spécifiquement ces questions, afin de nous aider à mieux comprendre ce qui limite la réalisation de recherches inclusives et ce qui peut la faciliter.

Corinne Béguerie, notre première invitée, parlera des biais inconscients que les membres d’une équipe de recherche peuvent avoir tout au long d’un processus de recherche, et qui, lorsque non considérés, nuisent à la réalisation de recherches inclusives. Les biais inconscients réfèrent aux raccourcis mentaux qui nous amènent à avoir des préjugés en faveur ou à l’encontre d’une personne ou d’un groupe de personnes (Girier et al., 2020). Ces biais peuvent nous amener à prendre des décisions qui manquent d’impartialité et qui vont à l’encontre de nos valeurs.

Sophie Brière, notre seconde invitée, présentera des pistes de solution concrètes qui peuvent être mobilisées du développement d’une recherche jusqu’à sa publication, afin de contrer ou de limiter les biais inconscients, et ainsi favoriser la réalisation de recherches inclusives. Pour approfondir les réflexions présentées par nos deux invitées, deux périodes de discussions sont prévues, durant lesquelles les personnes participantes seront invitées à partager leurs questionnements, leurs réflexions, et toute information permettant d’enrichir les échanges.

La mise sur pied de cet événement est le résultat d’un travail conjoint entre le centre de recherche RAIV et l’équipe de recherche du projet « Parcours d’enfances et d’adolescences traversés par l’exposition à la violence conjugale : étude rétrospective ».

Mieux comprendre les biais en recherche et pistes de solution pour rendre les recherches plus inclusives
Publié le